Halte au feu! Ou comment ne jamais confondre animation et pollution sonore:

Monsieur le Maire de Leucate.

Monsieur,
Ayant de la famille aux « sables 1 » je fréquente Port Leucate depuis leur construction. J’y appréciais le soleil, le calme, la vie de famille, la voile…
J’ai choisi d’y acheter un appartement et d’y mettre mon petit voilier en février 2001.
Mon achat avait pour but d’y passer de bonnes vacances et surtout de venir y vivre à ma retraite.
Je fais maintenant partie des nombreux retraités propriétaires qui résident à Port Leucate, soit quelques mois par an, soit complètement comme je m’apprête à le faire, ceux qui paient des impôts conséquents (par rapport aux stations voisines) et qui ont droit à des égards de la part de la municipalité.
Malheureusement pour moi comme la plupart des habitants autour et dans le port sud, l’été nocturne est loin d’être idyllique.
Tous les soirs des mois d’été, « le XXX» sur les quais, nous bombarde de décibels délirants, assourdissants et même traumatisants…
L’été dernier je suis allée poliment demander au gérant de bien vouloir baisser un peu la sono, je me suis faite grossièrement « jeter» : « Madame nous avons l’autorisation de monsieur le maire et, à votre âge, vous ne connaissez rien à l’Art » !!! Je ne suis pas la seule à me plaindre mais les habitants des immeubles y ont renoncé devant l’incompréhension des pouvoirs publiques à leur égard : « nous sommes des ringards qui veulent empêcher les pauvres travailleurs en vacances de se défouler ». Ceux qui passent leur vacances sur leur bateaux se taisent car ils ont peur des représailles matérielles !!!
C’est la loi du plus fort…
Cet été avec le changement de direction la pollution sonore a commencé un peu plus tard dans la saison, n’est plus quotidienne et était moins forte ; mais depuis quelque temps c’est redevenu de la folie.
Hier soir mon conjoint a appelé vers 23 heures la police municipale qui s’est montrée très discourtoise avec lui (il est passé porter plainte à la gendarmerie ce matin) : « Le XXX à l’autorisation de la mairie. La police n’a rien pour mesurer les décibels et ne peut donc pas intervenir. De plus Port Leucate est une station balnéaire et si le bruit vous gêne n’avez qu’à aller vivre dans l’arrière pays » et le policier lui a raccroché au nez. !!!
A plus de 65 ans nous faut-il déménager, nous priver de la mer, du soleil et du repos dans le sud de la France prévu depuis longtemps et dont nous avons bien besoin (économie à la sécurité sociale), en avons-nous les moyens financiers à l’heure actuelle ?
Les grandes villes et stations de la côte d’azur, refuges des retraités aisés respectent les 2 types de populations, les boites bruyantes émettent leurs décibels à l’intérieur…
Pour le « XXX », la solution serait sans doute de les obliger à mettre leur orchestre à l’intérieur et aussi de fermer leur terrasse sur le côté et sur le toit comme pour les autres commerces du quai. Seuls seraient privés les spectateurs debout sur le quai qui ne consomment pas…
Il serait aussi important que les pouvoirs publics aient l’ordre et les moyens de faire respecter les normes sanitaires des décibels émis.
Le rôle de la police municipale n’est-il pas de faire régner l’ordre et le calme… ?
Bien sur ils ont beaucoup à faire : la chasse aux automobilistes en infraction de stationnement semble être leur principale occupation, d’ailleurs ils s’en ventent auprès des commerçants « cette année on aligne » sur les parkings payants et ceux qui jusqu’a fin juin étaient gratuits (j’en ai été victime début juillet au village naturistes, dans une rue qui n’existe même pas… un simple avertissement aurait suffit). Maintenant d’une manière ou d’une autre à quelques exceptions près dont on se méfie (les panneaux d’interdiction discrets apparaissant du jour au lendemain), il faut payer pour stationner à Port Leucate.
Merci Monsieur le maire de tenir compte de mes observations qui sont aussi le reflet de ce que pensent beaucoup de vos administrés.
J’aurais bien aimé vous parler de vive voix mais je pense qu’en cette saison votre temps est précieux et que vous pourrez quand même lire et répondre à ce courrier.
Je vous adresse mes sentiments respectueux.
MF P.

PS:
Une première réaction parmi d’autres:
« Ben voilà t’as une réponse. Tu vas pouvoir passer tout l’hiver au calme à PORT LEUCATE !

Ah ! bon, t’y es plus ? Mais fallait y rester, c’est maintenant que tu pourrais dormir au calme. En même temps, c’est pas la saison pour dormir la fenêtre ouverte…

Bises.

Ce contenu a été publié dans Actu de l'association. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *