Reprise des hostilités à Port Leucate!

Copie du courriel adressé par Serge Bézia au Président de la régie du port:

Bonjour,

Je reviens sur la réunion du conseil portuaire, qui malheureusement n’a pu se terminer normalement (vu le climat…) en effet, bon nombre de questions diverses n’ont pas été abordées et par conséquent, aucun des votes n’ont pu être formalisés !

Depuis quelque temps, les derniers conseils portuaires se déroulaient dans la sérénité, mais force est de constater, que cela ne vous convient pas et que vous recherchez systématiquement l’affrontement et la discorde comme par le passé !

Je déplore surtout l’incapacité que nous avons pour nous faire entendre, car à priori, vous faites la sourde oreille à tous les arguments que nous sommes en mesure d’avancer, preuves à l’appui, soient-ils écrits ou verbaux…

Bien que nous soyons les principaux pourvoyeurs de fonds de la régie, vous restez votre seul et unique interlocuteur, compte tenu que vos idées ne sont opposables à aucun autre raisonnement, ni à aucune autre logique, vous restez constamment figé sur vos positions et les échanges sont impossibles !

Contrairement à ce que vous pensez, nous sommes toujours ouverts à la discussion et à la négociation, nous faisons des propositions constructives, qui nous amènent souvent à des compromis acceptables pour tous les plaisanciers.

Vous avez une manière tout à fait perverse de présenter une augmentation inacceptable, sous forme d’une « réduction » pour les plaisanciers qui seraient en mesure de payer l’année complète et d’une pénalité pour ceux qui ne pourraient pas le faire ! Vous pouvez comprendre simplement, que la grande majorité des plaisanciers, n’ont certainement pas les capacités financières semblables aux vôtres….

Quoi que vous en pensiez ….Vous prenez toujours les gens pour des imbéciles, incapables de réflexion !

Votre augmentation « déguisée » est tout à fait discriminatoire et irrecevable !

Cordialement

Serge BÉZIA
Conseiller portuaire

Bonjour
Je rejoins totalement Regis sur l énormité de ce projet d’augmentation. En outre la méthode est d’une insondable perfidie. Il faudrait que l’équivalent de 150 bateaux de 12m paient cash en janvier pour s’assurer d’une trésorerie de 450 000 euros…Objectif inaccessible. En d’ autres termes, pas ou peu de cash, mais actionnement à outrance de la pompe à fric et principes du code des ports bafoués comme de coutume.
A cet égard Les arguments avancés hier par René étaient d’une confondante médiocrité : on ne change pas de port comme on change de crémerie !
Je reviendrai très vite vers l ensemble de nos adhérents à défaut de ne pas pouvoir le faire avec l’ensemble des membres du Clupp puisque l’accès au listing nous est toujours interdit.
A très bientôt,

Gilles VAGUENEZ

Envoyé de mon iPad

> Le 10 oct. 2017 à 11:09, Régis LASSERRE a écrit :

Bonjour je crois que tu as compris que nous n’apprécions pas ta façon détournée d’ essayer de nous faire approuver une augmentation masquée a un taux INACCEPTABLE. Si tu veux chasser les clients continue sur cette voie!!!
Bonne journée

Envoyé de mon Smartphone Nokia

>
> Re bonjour René,
>
>
>
> En complément de mon message de tout à l’heure, je te confirme, que
> contrairement à ce que tu as essayé de nous faire avaler hier soir, la GMF
> ne facture pas les frais de mensualisation en pourcentage du montant, mais
> d’un montant fixe, 1.91€ HT soit 2.29€ TTC par mois, quel que soit le nombre
> de contrat ou le montant total mensualisé, et non pas, comme tu voulais nous
> le faire avaler, un pourcentage du montant mensualisé.
>
>
>
> Pour te prouver que je ne raconte pas n’importe quoi, tu trouveras en pièce
> jointe copie de mon dernier échéancier que j’ai trouvé au courrier hier soir
> en rentrant à Toulouse.
>

Ce contenu a été publié dans Actu de l'association. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *